Tirer au sort, oui mais comment?

Pour tirer au sort on exploite d’habiture l’innocence de la jeunesse. En dehors de l’aspect contestable de la démarche cela crée un maillon faible. Toute la validité du tirage repose sur une personne. Si on influence son tirage alors tout le système s’éffondre. Dans notre associatiion, nous utilisons régulierement (toute les semaines) une alternative qui ne repose sur aucun tier de confiance et qui n’exploite pas d’enfant.

Je voudrais d’abord faire un court rappel sur les ordinateurs. Pour une entrée donnée le comportement de ces machines sera toujours le même. On peut pallier à cela (et produire de l’inattendu) en utilisant une méthode nourrie par un nombre qu’on appelle traditionellement la « graîne ». Il est impossible (avec les moyens actuels) de choisir une graîne pour obtenir un resultat voulu et deux graînes avec des valeurs extrêmement proches produiront des sorties très différentes. Par contre, une graîne produira toujours la même sortie.

On peut maintemant voir comment nous procédons pour tirer au sort dans notre association.

  • La première étape consiste à partager sur internet 10 lignes de code commentées exhaustivement (ainsi pas besoin de faire de la programmation pour les comprendre).
  • La seconde et dernière étape consiste à donner publiquement un jour dans le futur. La graine sera la valeur du CAC40 à l’ouverture des marchés de ce jour là. Allez voir comment cela se passe ici.

Pourquoi la bourse ? Les marchés financiers en plues d’être imprévisibles, sont incorruptibles avec une précision suffisante et n’importe qui sur la planète peut y avoir accès. En utilisant cette méthode, tout le monde peut refaire le tirage independamment et il ne necessite pas d’utiliser une personne innocented.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.